Humour: La prière du premier mai

Au nom du pèze,du fisc et du Saint-Profit

Notre père qui est au bureau

Que le travail soit léger

Que les patrons partent en vacances

Que notre volonté soit faite

Au bureau comme à la maison

Donne-nous aujourd’hui un jour de congé

Une semaine de récupération

Et un mois de réflexion

Pardonne-nous nos absences

Comme nous pardonnons aussi

A ceux qui nous font travailler

Ne nous soumet pas aux observations

Aux baisses de salaire

Aux embargos et aux heures supplémentaires

Mais délivre-nous de cet enfer

Car c’est à toi qu’appartient le pouvoir

D’augmenter notre salaire et nos jours de congé

Tout en diminuant notre travail

Amen

%d blogueurs aiment cette page :